Nous rejoindre

Focus

ASSURANCE : BONYEME EKOFO LUCIEN pour le maintien du leadership de la Sonas dans le secteur des assurances en République Démocratique du Congo

Published

on

L’équipe dirigeante de la SONAS s.a, sous la conduite de son Directeur Général, Monsieur BONYEME EKOFO Lucien, a réalisé plusieurs actions palpables au courant de cette année, mais à titre indicatif nous épinglerons trois au cours de l’exercice 2021.

Il s’agit de la rencontre avec les responsables des Directions de Région au cours de laquelle il a été procédé à la signature des contrats de performance entre la Direction Générale et les précités ; de la cérémonie de remise des brevets aux meilleurs producteurs des Agences de la Ville-Province de KINSHASA ainsi que de la remise officielle du robot intelligent dans la ville de Bukavu, Province du Sud-Kivu.

DE LA SIGNATURE DES CONTRATS DE PERFORMANCE

Point n’est besoin de souligner que l’environnement assuranciel de la République Démocratique du Congo a changé de physionomie à la suite de l’ouverture du marché des assurances matérialisée par la libéralisation du secteur à d’autres opérateurs nationaux et étrangers.

Face à cette réalité irréversible, la Direction Générale ne s’emploie-t-elle pas à initier des actions susceptibles de permettre à l’Assureur national qui évolue dans ce secteur depuis plusieurs décennies, de maintenir son élan faisant de lui toujours, leader des assurances en République Démocratique du Congo.

Il va sans dire que les Directeurs de Région ont eu, à leur tour, la mission de signer des contrats de performance avec les animateurs des agences essaimées à travers le territoire national, chacun dans son rayon d’action bien déterminé. Il sied de préciser que la SONAS s.a comprend 6 Directions de Région réparties de la manière suivante : La Direction de Région KINSHASA OUEST – exEquateur ; la Direction de Région KINSHASA ESTex-Bandundu ; la Direction de Région Sud (Haut – Katanga, Lualaba, Haut – Lomami, Tanganyika, Kasai, Kasai Oriental, Kasai Central, Sankuru) avec siège à Lubumbashi ; la Direction de Région Est (Maniema, Nord et Sud-KIVU) avec siège à Goma ; la Direction de Région ouest (Kongo-central) avec siège à Matadi ; la Direction de Région Nord-Ouest (Tshopo, Ituri, Haut-Uélé, Bas-Uélé) avec siège à KISANGANI.

 L’objectif poursuivi consiste à demander aux intervenants dans le réseau commercial de rentabiliser davantage la vente des produits de la SONAS s.a qui a depuis longtemps privilégié les assurances de proximité pour une meilleure prise en charge de sa clientèle devant son besoin permanent : sa sécurité et celle de son patrimoine.

DE LA REMISE DES BREVETS7

C’est une cérémonie quasi consécutive à la première évoquée précédemment puisqu’elle a été consacrée à récompenser les agents et cadres qui ont excellé dans la conquête et l’acquisition des affaires au sein des Agences de la Ville-Province de KINSHASA. La Direction Générale a eu à épingler singulièrement l’exploit du responsable de l’Agence de SOCIMAT ayant émergé dans la réalisation des affaires à qui a été décerné le prix d’excellence du Directeur Général.

La sanction positive de ces meilleurs producteurs au sein des Agences des deux Directions de Région de Kinshasa devant se poursuivre dans les quatre autres Directions de Région du Pays concrétise la vision managériale de l’équipe dirigeante qui focalise la gestion sur le résultat étant  donné que la SONAS s.a a cessé d’être une Entreprise Publique pour basculer dans le statut de Société Commerciale.

DE LA REMISE OFFICIELLE DU ROBOT INTELLIGENT À BUKAVU

La Sonas sa représentée par le Responsable de la Direction de Région Est a, au cours d’une cérémonie organisée à cet effet, procédé à la remise officielle à l’Autorité Provinciale du Sud-Kivu du robot intelligent installé à la place « Feux Rouges » pour une régulation automatique de la circulation routière dans la ville de Bukavu.

En effet, cette action a revêtu un caractère primordial dans le domaine des assurances dès lors qu’elle concrétise l’objet social de la Sonas sa qui a vocation de replacer l’assuré dans sa position initiale d’avant l’accident.

Il s’est produit effectivement un accident de circulation en date du 10 septembre 2020 provoqué par un véhicule couvert en assurance automobile au moment des faits, ayant causé un profond dommage matériel au robot intelligent. La responsabilité civile du propriétaire du véhicule assuré ayant été établie dans cet accident, la Sonas sa s’est employée à honorer ses engagements contractuels dont les effets étaient perçus par tous, à travers la remise en marche de ce robot.

Tenez ! Pour une prime d’assurance ad hoc payée s’élevant à 134 usd, le propriétaire s’est vu protégé par la Sonas sa qui a eu à décaisser après le règlement du dossier, tous frais inclus, la somme considérable de 28.451usd sans tergiverser, autant le paiement ponctuel et correct des sinistres constitue l’un des axes prioritaires du plan d’action de l’équipe dirigeante de la Sonas sa, autant il apparaît comme la forme de publicité la plus évidente d’une Compagnie d’assurances crédible.

 Ainsi, un vibrant appel est-il lancé aux uns et aux autres, détenteurs des risques potentiels (matériel roulant, patrimoine immobilier, chantiers en gestion, etc…) d’envisager leur couverture en assurance par la Sonas sa à travers le vaste réseau de distribution de ses produits disséminé sur le territoire national.

  Service de Communication /SONAS s.a

Focus

Lucien Bonyeme Ekofo Directeur Général de la SONAS

Quoi de plus normal qu’à ce jour, ce service de l’Etat rattaché à la Présidence de la République soit connu de tous les citoyens de ce pays, même des plus petits enfants dans nos quartiers.

Published

on

HM: La Sonas sa figure sur la liste des Entreprises de l’Etat devant faire l’objet d’une mission de contrôle par l’Inspection Générale des Finances. Quelles en étaient, selon vous, les raisons ?

Tout en vous remerciant, de prime abord, de votre question, nous pensons que ce service de l’Etat, comme tous les autres, doit avoir eu à élaborer, dans le cadre de ses attributions de contrôle de gestion des Etablissements et autres Entreprises publiques, un programme d’actions à réaliser au cours de l’exercice 2021. La SONAS en tant qu’Entreprise publique transformée en Société commerciale ayant l’Etat congolais comme actionnaire unique, ne pouvait qu’être reprise dans le calendrier établi par cette institution qui a débuté sa mission de contrôle au mois de mars 2021, si ma mémoire ne me trahit pas.

HM: Par rapport à l’objectif de favoriser une forte mobilisation des recettes de l’Etat, la présence de l’IGF à la SONAS est-elle rassurante pour atteindre cet objectif ?

Nous pouvons nous permettre de répondre par l’affirmative.

 En effet, la mission de contrôle de l’IGF nous a accompagnés dans notre gestion et a permis à l’équipe dirigeante de la SONAS et ses collaborateurs de corriger certaines erreurs de gestion commises par le passé et d’améliorer nos méthodes de travail, voire d’acquérir de bons réflexes susceptibles de refléter la bonne gouvernance. Cette mission de contrôle joue, pour ainsi dire, un rôle typiquement pédagogique à notre endroit en tant que Mandataire public.

HM: Pourriez-vous nous parler du rôle de l’Inspection Générale des Finances selon vous ?

Il nous revient de vous rappeler, Madame, que ce service de l’Etat existe depuis plusieurs décennies dans notre pays, bien que n’étant pas très connu du public.

C’est avec l’avènement de l’actuel Chef de l’Etat qui, dans le cadre de son programme d’action au cours de son premier mandat à la tête de notre pays, tient à rebâtir un Etat de droit, que l’IGF est remise sur le chemin de ses nobles attributions consistant à veiller à la bonne gestion des finances de l’Etat dans tous les secteurs de la vie nationale. Quoi de plus normal qu’à ce jour, ce service de l’Etat rattaché à la Présidence de la République soit connu de tous les citoyens de ce pays, même des plus petits enfants dans nos quartiers.

HM: Quel est le résultat de la mission de contrôle de l’IGF au sein de votre entreprise ?

Comme je l’ai souligné précédemment, la présence de l’IGF à la SONAS produit des effets perceptibles sur le comportement à adopter en tant que gestionnaires, porteur d’un mandat public au regard des orientations et séances pédagogiques auxquelles nous soumettent ses experts qui nous permettent de parfaire notre gestion.

HM:  Dans quelle atmosphère les discussions ont-elles été engagées entre l’équipe de l’Inspection Générale des Finances et la vôtre ?

Nous tenons à rappeler que l’IGF opère à la SONAS depuis la fin du premier trimestre de l’exercice en cours et que les travaux d’évaluation budgétaire des 9 premiers mois de l’année 2021 et d’élaboration du projet du budget 2022 se sont déroulés pendant que ses experts sont encore présents à la SONAS sa .D’où, leur accompagnement au cours de l’exercice 2021 a influencé positivement les résultats de la période sur le plan de la production, à telle enseigne qu’il s’est observé un accroissement du chiffre d’affaires dans la plupart des Agences des deux Directions de Kinshasa comparativement aux 9 premiers mois de l’exercice écoulé (soit une augmentation de 7% à Kinshasa Ouest et 4 % à Kinshasa Est). Les résultats positifs évoqués cihaut sont constatés également dans les Directions de Région à l’intérieur du pays puisque les actions et les directives édictées par l’IGF ont été répercutées aussi aux Entités qui étaient appelées à les exécuter dans le même sens que celles de Kinshasa.

Ainsi, toujours grâce à l’encadrement de l’IGF, les Directions des Régions Est et Sud ont-elles aussi connu une augmentation de leurs chiffres d’affaires respectivement de 8% et de 5% pendant les 9 premiers mois de l’année 2021 par rapport à la même période de 2020. Même les quelques faiblesses constatées dans les résultats réalisés à la Direction de Région Ouest ne sont pas trop prononcées, puisque l’exécution des prévisions budgétaires ont atteint 98%.

 Cette performance perceptible dans un environnement concurrentiel contraignant avec la libéralisation effective du marché des assurances, démontre à suffisance que la présence de l’IGF à la SONAS est d’une importance considérable au regard de l’accompagnement de ses experts dans la gestion technique, financière, administrative et des ressources humaines.

HM: Quels sont concrètement ces résultats que vous avez atteints sur le plan de la gestion ? Pouvez-vous être explicites à ce propos ?

Merci Madame de cette question qui requiert une réponse pratique.

Il sied de vous rappeler que nous sommes une Compagnie d’assurance et qu’à ce titre, notre objet social se résume dans le paiement correct des sinistres. Nous pouvons nous permettre d’attester que nous avons amélioré sensiblement le rythme de paiement des sinistres. Enfin, l’Etat congolais, propriétaire et actionnaire unique de la SONAS sa accède à la part qui lui revient dans les opérations de vente de nos produits à travers le versement régulier de la TVA et autres contributions parafiscales dans le compte du Trésor Public.

 Heshima Magazine

Continue Reading

Focus

DGI: Barnabé MUAKADI MUAMBA accompagne la vision de Félix-Tshisekedi dans la maximisation accrue des recettes

La DGI compte mobiliser 5,7 milliards de francs soit 2,85 milliards de dollars, fin décembre 2021, contre les assignations de 4,7 milliards de francs soit à peine 2,37 milliards de dollars. Une performance jamais réalisée auparavant, désormais possible grâce à la vision de son Directeur Général Barnabé Muakadi Muamba.

Published

on

Alors que le deuxième semestre de l’année tend lentement et surement vers sa fin, la Direction Générale des Impôts (DGI) est au top des régies financières dans l’évaluation de la mobilisation des recettes pour la période allant de janvier à octobre 2021 et sera largement en mesure d’atteindre les assignations des recettes fixées dans le contrat de performance signé entre Nicolas Kazadi, Ministre des Finances, et la DGI dont la finalité est la maximisation dans la mobilisation des recettes qui s’applique pour l’exercice budgétaire 2021. Les recettes évaluées le 31 octobre s’élèvent à 531,6 Milliards CDF sur 339,1 milliards CDF soit 157% par rapport aux prévisions budgétaires mensuelles.

 Au mois d’août, par exemple, elle a réalisé 115 % sur ses assignations budgétaires évaluées à 336, 8 milliards de francs. De manière générale, les recettes collectées du 1er au 30 septembre 2021 par les régies financières ont été de l’ordre de 1069 milliards de CDF, un taux d’exécution de 121% par rapport aux assignations budgétaires de septembre 2021. Pour ce qui concerne la DGI particulièrement, elle a atteint 117% de ses assignations mensuelles fixées à 511, 3 milliards de francs. Pour ce qui est d’octobre 2021, elle a mobilisé 339,1 milliards de francs, soit près de 170 millions de dollars.

En effet, cette prouesse rentre dans le cadre de ce qu’avait promis le Directeur Général des Impôts, Barnabé Muakadi, lorsqu’il prenait ses fonctions le 16 juin 2020. Il avait appelé tout le personnel de la DGI à un travail en synergie en vue de relever le défi de la mobilisation des recettes qui, à l’en croire, ne constitue pas un obstacle. Les records des chiffres des recettes publiques ont commencé depuis avril 2021. Au premier semestre 2021, la DGI a collecté 3, 020,1 milliards de CDF des recettes, soit plus de 1,5 milliard de dollars.

L’impulsion de Nicolas Kazadi

prévoit la mobilisation accrue des recettes à travers la systématisation des indicateurs de performances notamment le renforcement des mécanismes de contrôle à tous les niveaux. Il envisage rationnaliser les dépenses en privilégiant les priorités devant conduire à l’émergence de la RDC, dans le but de faire la promotion de la transparence dans la gestion des finances publiques pour restaurer la confiance entre le peuple et le leadership qu’incarne le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi. Lors de l’ouverture le 11 septembre 2021 du séminaire de la Direction générale des impôts (DGI) sur les stratégies et les actions pour la mise en œuvre du contrat de performance signé entre son ministère et les régies financières, le ministre des Finances, Nicolas Kazadi, a félicité le Directeur des impôts Barnabé Muakadi, notamment pour l’organisation du séminaire en faveur des directeurs des impôts, au début du dernier quadrimestre de l’exercice budgétaire 2021.

 Heshima Magazine

Continue Reading

Focus

Sonas Lucien Bonyeme Ekofo : des grandes réalisations au premier semestre 2021

L’équipe dirigeante de la SONAS s.a, sous la conduite de son Directeur Général, Monsieur BONYEME EKOFO Lucien, a réalisé deux événements majeurs au courant de ce premier semestre finissant de l’exercice 2021.

Published

on

Il s’agit d’une part, de la rencontre avec les responsables des Directions de Région au cours de laquelle il a été procédé à   la signature des contrats de performance entre la Direction Générale et les précités ainsi que la cérémonie de remise des la signature des contrats de performance entre la Direction Générale et les précités ainsi que la cérémonie de remise des brevets aux meilleurs producteurs des Agences de la Ville-Province de KINSHASA, d’autre part.


De la signature des contrats de performance


 Point n’est besoin de souligner que l ’ e n v i r o n n e m e n t assuranciel de la République Démocratique du Congo a changé de physionomie à la suite de l’ouverture du marché des assurances matérialisée par la libéralisation du secteur à d’autres opérateurs nationaux et étrangers.


Face à cette réalité irréversible, la Direction Générale ne s’emploie-t-elle pas à initier des actions susceptibles de permettre à l’Assureur national qui évolue dans ce secteur depuis plusieurs décennies, de maintenir son élan faisant de lui toujours, leader des assurances en République Démocratique du Congo.


 Il va sans dire que les Directeurs de Région ont eu, à leur tour, la mission de signer des contrats de performance avec les animateurs des agences essaimées sur tout le territoire national, chacun dans son rayon d’action bien déterminé. Il sied de préciser que la SONAS s.a comprend 6 Directions de Région réparties de la manière suivante :


La Direction de Région KINSHASA OUEST – exEquateur ; la Direction de Région KINSHASA EST- exBandundu ; la Direction de Région Sud (Haut – Katanga, Lualaba, Haut – Lomami, Tanganyika, Kasai, Kasai Oriental, Kasai Central, Sankuru) avec siège à Lubumbashi ; la Direction de Région Est (Maniema, Nord et Sud-KIVU) avec siège à Goma ; la Direction de Région ouest (Kongocentral) avec siège à Matadi ; la Direction de Région Nord-Ouest (Tshopo, Ituri, Haut-Uélé, Bas-Uélé) avec siège à KISANGANI.
L’objectif poursuivi consiste à demander aux intervenants dans le réseau commercial de rentabiliser davantage la vente des produits de la SONAS s.a qui a depuis longtemps privilégié les assurances de proximité pour une meilleure prise en charge de sa clientèle devant son besoin permanent, sa sécurité et celle de son patrimoine.


De la remise des brevets

C’est une cérémonie quasi consécutive à la première évoquée précédemment  dès lors qu’elle a été consacrée à récompenser les agents et cadres qui ont excellé dans la conquête et l’acquisition des affaires au sein des Agences de la Ville  Province de KINSHASA. La Direction Générale a eu à épingler singulièrement l’exploit du responsable de l’Agence de SOCIMAT ayant émergé dans la réalisation des affaires à qui il a été décerné le prix d’excellence du Directeur Général.


La sanction positive de ces meilleurs producteurs au sein des Agences des deux Directions de Région de Kinshasa devant se poursuivre dans les quatre autres Directions de Région du Pays concrétise la vision managériale de l’équipe dirigeante qui focalise la gestion sur le résultat étant donné que la SONAS s.a a cessé d’être une Entreprise Publique pour basculer dans le statut de Société Commerciale.


 Service de Communication/SONAS s.a

Continue Reading

NOUS SOMMES AUSSI SUR FACEBOOK

Trending

WeCreativez WhatsApp Support
Notre rédaction est là pour répondre à toutes vos préoccupations. N'hésitez pas !
👋Bonjour, comment puis-je vous aider ?
error: Attention: Le contenu est protégé !